Loading...
Accueil / Impôts / Impôts : tout savoir sur l’année blanche

Impôts 2019: tout savoir sur l'année fiscale blanche 2018

L’année blanche pose naturellement nombre de questions pour les contribuables assujettis à l’impôt sur le revenu. Personne ne paiera d’impôts sur les revenus de cette année… en théorie. Car certains revenus exceptionnels ne seront pas exonérés.

Année blanche, pourquoi ?

L’année blanche a été mise en place dans le cadre du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. A compter de janvier 2018, les impôts seront prélevés sur le salaire au fur et à mesure et non plus avec un an de décalage. De ce fait, il était impossible d’imposer les Français cette année puisque cela aurait engendré une double imposition l’année prochaine, une situation insupportable pour tous ceux qui sont soumis à cet impôt.

Année blanche, pour qui ?

Bien sûr, il a fallu anticiper diverses situations pour que cette année blanche ne soit pas l’occasion d’en profiter pour tirer un maximum de revenus de son travail. Ainsi, l’année blanche a des limites :

  • Pour des dirigeants, inutile de prendre des revenus plus importants, il sera tenu compte de ceux prélevés durant les trois dernières années afin de déterminer si ce revenus ont été gonflés pour profiter de l’année blanche.
  • De même, les revenus exceptionnels seront soumis à l’impôt à l’image des plus-values mobilières et immobilières, les dividendes, etc.

Salaires et revenus exceptionnels

Nous avons cité quelques-uns des revenus exceptionnels qui restent soumis à l’impôt sur le revenu afin d’éviter toute dérive en 2017. En matière de salaires, là encore des limites ont été fixées. Ainsi, si le salaire de base est bien concerné par l’année blanche, ce ne sera pas le cas des indemnités de licenciement, des prestations de retraite versées en capital, des sommes issues de la participation non affectées à un PEE, des primes non prévues au contrat de travail, etc.

Quid du crédit d’impôt ?

Pour tous ceux qui auraient décidé de faire des travaux en 2017 pour profiter du crédit d’impôt, pas d’inquiétude. En effet, si les revenus ne seront pas imposés, le crédit d’impôt reste lui, bien en vigueur et vous pourrez, en 2018, bénéficier de la somme prévue et ce, en deux fois. Un acompte de 30 % sera versé au printemps tandis que le solde sera réglé en fin d’été.

Vous l’aurez compris, cette année blanche a pour vocation d’éviter une double imposition en 2019.
Pour autant, difficile d’en profiter, des garde-fous ont été mis en place pour éviter les abus.

Partager cet article ou suivez-nous sur les réseaux sociaux
error206
Summary
Impôts : tout savoir sur l'année blanche
Article Name
Impôts : tout savoir sur l'année blanche
Description
L'année blanche pose naturellement nombre de questions pour les contribuables assujettis à l'impôt sur le revenu. Personne ne paiera d'impôts sur les revenus de cette année… en théorie. Car certains revenus exceptionnels ne seront pas exonérés.
Author
Publisher Name
MV Crédit Finance et Patrimoine
Publisher Logo